Le cancer du sein est aujourd’hui le premier cancer féminin : ce sont plus de 50 000 femmes qui doivent chaque année vivre avec cette maladie. Mais saviez-vous qu’il est aussi l’un des cancers les mieux soignés de nos jours ? Après une guérison, c’est tout un réapprentissage et une réappropriation du corps qui doit s’opérer pour les femmes. En France, de nombreuses associations et structures accompagnent les patientes pour une gestion apaisée de l’après-cancer. Suivez nos conseils pour réapprendre à vivre après le cancer du sein.

Le cancer du sein : le premier cancer féminin

Le cancer du sein représente plus de 50 0000 nouveaux cas par an et touche une femme sur huit. Les chiffres sont cependant très encourageants : ce sont plus de 87% des femmes qui recouvrent la santé après cette maladie. Saviez-vous par ailleurs que 1% des hommes étaient touchés par le cancer du sein  ?

À l’épreuve de la guérison succède la délicate étape de la reconstruction pour recouvrir un mieux-être général. Bien accompagnée, la femme en rémission franchira peu à peu les étapes vers sa nouvelle vie, en toute sérénité.

 

Comment se reconstruire après un cancer du sein ? 

Renouer avec sa féminité

Le cancer du sein est bien souvent synonyme de modification du corps de la femme : perte de cheveux, amincissement de la silhouette… Il peut être parfois difficile pour une femme de se réapproprier pleinement son corps pour vivre à nouveau sa féminité.

Comment se sentir femme après une perte de cheveux ?

La perte de cheveux est l’un des effets indésirables de la chimiothérapie les plus redoutés par la femme.

Pour surmonter ce phénomène, plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Porter un foulard : variez les coloris, les styles et les matières et accordez-le avec votre tenue ;
  • Porter une prothèse capillaire : déclinable en une variété infinie de couleurs, de longueurs, de textures et de types de cheveux. Pensez à la prise en charge de la sécurité sociale !

Certaines femmes décident aussi d’assumer pleinement cette perte de cheveux. Cela peut être l’objet de discussions enrichissantes et de questionnements de la part de votre entourage.

Retrouver sa silhouette

Les traitements associés au cancer du sein comme la chimiothérapie ou la radiothérapie entraînent nausées et vomissements amenant inéluctablement à une perte de poids. Lorsque le parcours de soin cesse, les patientes recouvrent l’appétit et une prise de poids très rapide peut survenir. Pour un rééquilibrage et de nouvelles habitudes alimentaires, établir un programme avec un diététicien peut s’avérer utile.

Réenvisager sa nouvelle féminité avec la reconstruction mammaire

Le sein est l’un des organes symboliques de la féminité. Après une ablation partielle ou totale, une femme peut ressentir une profonde perte de confiance quant à sa nouvelle apparence.

Une reconstruction mammaire peut alors être envisagée pour retrouver une nouvelle féminité :

  • un implant prothétique ;
  • une reconstruction par lambeau ou tissus provenant du corps de la femme.

Le saviez-vous ? L’État prend intégralement en charge les interventions de reconstruction mammaire.

Reprendre une vie sociale pour être une femme épanouie

Le cancer du sein est parfois responsable de troubles et de détresses psychologiques bien souvent passés sous silence. Comment faire pour en venir à bout ?

Vaincre le syndrome de la survivante et la peur de la rechute

La patiente en rémission peut développer le syndrome de la survivante associé à une peur de la rechute. Ces syndromes de stress post-traumatiques touchent 20% des personnes ayant survécu à un cancer. La culpabilité et la peur en sont les sentiments prédominants.

Pour les éradiquer, acceptez vos émotions et accueillez-les comme une nouvelle page de votre parcours de soin. Trouvez un passe-temps qui vous occupe l’esprit et vous aide à penser à autre chose. Et surtout, prenez soin de vous en pratiquant une activité régulière qui réduit de 24% les risques de récidive.

Renouer avec le travail sous certaines conditions 

La reprise du travail se profile à l’horizon, l’envie de retrouver les collègues et une vie sociale riche et développée se fait grandissante. Toutefois, après une longue période d’absence, la reprise peut parfois être déstabilisante.

Pour contribuer à une reprise en douceur, vous pouvez demander :

  • un aménagement de votre temps de travail ;
  • un remplacement ou un dédoublement de poste ;
  • un libre choix de recours au télétravail.

N’hésitez pas à demander de l’aide si le besoin s’en fait ressentir et profitez de vos collègues les plus proches pour leur parler de vos émotions en toute confiance.

 

Quels accompagnements pour la femme après un cancer du sein ? 

Parfois, une prise en charge peut s’avérer nécessaire pour se reconstruire après un épisode de cancer. Saviez-vous que de nombreux accompagnements existent pour vous aider à reprendre confiance en vous ?

Le rôle indispensable des proches

La maladie entraîne une reconsidération de la relation entre la patiente et ses proches. La peur de perdre l’être aimé laisse place au désir de recréer une relation sur les bases existantes, peut-être laissées en suspens par le cancer. Un point d’honneur doit être mis sur le dialogue et le soutien dispensés à la personne encore fragilisée en faisant preuve de compréhension et sans entretenir le tabou.

Participer ensemble à des réunions de groupes de soutien ou des événements peut contribuer à ouvrir le dialogue.

Les associations poussées par Octobre rose

Des centaines d’associations existent autour du cancer du sein et aident chaque année des milliers de femmes à relever la tête :

Octobre rose, mené par l’association Ruban Rose, est une campagne annuelle de sensibilisation au dépistage du cancer du sein. La mobilisation est nationale et de nombreux événements y sont associés, comme des courses pour faire appel aux dons pour la recherche.

L’Association Etincelle : fondée en 2004, cette association propose des ateliers et des soins mettant le bien-être de la patiente au cœur de son action.

L’Association Skin : Skin est un projet artistique pour aider les femmes atteintes à reprendre confiance en leur beauté et leur permettre de s’exprimer grâce à l’art : photo, danse, peinture, chant, etc. Le rendu est mis en scène lors d’expositions ou de spectacles.

Réapprendre à vivre après un cancer du sein peut offrir son lot de belles surprises. Les amitiés naissantes et vos nouvelles activités font désormais partie intégrante d’un quotidien réinventé. C’est une toute nouvelle vie qui commence et qui n’attend plus que vous ! 

 

Sources :  

https://www.e-cancer.fr/Professionnels-de-sante/Les-chiffres-du-cancer-en-France/Epidemiologie-des-cancers/Les-cancers-les-plus-frequents/Cancer-du-sein

https://www.has-sante.fr/jcms/p_3223271/fr/reconstruction-mammaire-apres-mastectomie-une-enquete-pour-connaitre-les-besoins-des-femmes

https://www.e-cancer.fr/Expertises-et-publications/Catalogue-des-publications/Vivre-aupres-d-une-personne-atteinte-d-un-cancer

https://www.cancerdusein.org/octobre-rose/octobre-rose

https://www.fondation-arc.org/cancer/cancer-sein/suivi-apres-cancer

 

 

 

 

Ajouter une conclusion